Aucun article dans le panier.

Les super-zéros

De Luc Boulanger

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur print

Résumé

Le méchant Docteur Crim projette de s’emparer du réseau internet pour le contrôler. Tous les super-héros lancés à sa poursuite ont échoué. Désespéré, on fait alors appel aux super-zéros qui n’ont jamais réussi une mission. Sauront-ils éviter l’échec cette fois ?

Thématiques : acceptation de l’échec comme étape vers le succès, place de la technologie dans notre quotidien, intimidation.

Particularité : Un texte pour stimuler la créativité des jeunes. L’histoire est complète, mais certains mots ou expressions restent à déterminer. Il s’agit de concepts simples comme des noms de personnages, des lieux, des objets ou des chansons. Cela permet de personnaliser la pièce et de se l’approprier davantage. Les mots ou les expressions à trouver sont en lettres MAJUSCULES.

Fiche technique

  • Style/Thème : Humoristique avec message sur l'acceptation de l'échec
  • Lieu : Laboratoire et repaire de super-héros
  • Nombre de comédiens : 10 ou 11
  • Durée : 25 à 30 minutes
  • Âge : 8 à 13 ans
  • Niveau : Débutant

Acheter ce texte

Effacer
  • Prix des options: US$0,00
  • Prix du produit: US$0,00
  • Total: US$0,00

Informations utiles

Vous pourrez télécharger le texte de la pièce de théâtre tout de suite après la transaction (en format PDF)

Nos pièces de théâtre ont été jouées au quatre coins de la francophonie. En savoir plus...

Pour toute information, contactez-nous

Informations générales

 

Qu’est-ce que le droit d’auteur ?
Le droit d’auteur garantit la protection des oeuvres littéraires, dramatiques, artistiques et musicales, des enregistrements sonores, des représentations d’une oeuvre en public et des télécommunications. Le droit d’auteur donne aux créatrices et créateurs le droit, devant la loi, d’être rémunérés pour leurs oeuvres et d’en contrôler l’utilisation.
Une fois que j’ai acheté un texte, est-ce que je peux l’utiliser à ma guise ?
Le fait d’acheter un texte sur le site de Animagination vous permet d’avoir accès à l’oeuvre intégrale que vous pouvez lire seul, en groupe ou encore travailler en classe ou en atelier. Mais le simple achat du texte ne vous donne pas l’autorisation de le jouer en public. Pour cela, il faut payer les droits de représentation.
Est-ce que je dois acheter les droits de représentation immédiatement ?
Vous pouvez revenir en tout temps sur le site de Animagination pour acquitter les droits de représentation. Il est préférable de le faire avant la tenue de l’activité ; la facture faisant office de preuve que vous détenez les droits de représentation. Cela dit, il n’est jamais trop tard pour payer les droits et ainsi régulariser votre situation.
Est-ce que les écoles doivent payer les droits de représentation ?
Si le texte est joué en classe ou devant un public exclusivement formé d’élèves, les écoles n’ont pas à payer les droits de représentation. Cependant, pour les représentations où les parents et amis sont invités, les droits de représentation s’appliquent.

Notez que les écoles du Québec bénéficient d’une entente entre l’AQAD (L’Association Québécoise des Auteurs Dramatiques) et le MELS (Ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport) qui défraie les droits de représentation devant un public de parents et d’amis. Il faut alors remplir un formulaire sur le site de l’AQAD

Est-ce que Animagination accepte de facturer les écoles du Québec ?
Oui, Animagination accepte de facturer les écoles du territoire de la province de Québec seulement. Il suffit alors de nous faire parvenir un courriel avec le titre de la pièce, le nom de la personne responsable, la ou les dates approximatives de représentation ainsi que l’adresse complète de l’école. Le délai de réponse est de 24 à 48 heures.
Est-ce que les troupes formées d’amateurs doivent payer les droits de représentation ?
Tout le monde doit payer le droit d’auteur. Les troupes formées d’amateurs ne sont pas exemptées, tout comme les organismes sans but lucratif. Même si le spectacle est présenté gratuitement, il faut payer les droits de représentation.
Est-ce que le droit d’auteur s’applique si nous jouons seulement un extrait ?
Les pièces doivent être présentées dans leur intégralité. Il faut une autorisation de l’auteur pour présenter un extrait et le droit d’auteur s’applique assurément.
Est-ce qu’on peut modifier un texte ?
Vous devez respecter l’intégrité du texte. Cependant, vous n’avez pas besoin d’autorisation pour les modifications suivantes : changement d’un nom de lieu, transformation d’un personnage féminin en masculin (ou vice versa), changement d’une expression qui n’est pas commune à l’endroit où la pièce est présentée. Aussitôt que vous transformez complètement une réplique, vous devez communiquer avec l’auteur.
Est-ce qu’on peut garder le texte dans nos archives ?
Il n’y a aucun problème à garder le texte dans vos archives. Cependant, s’il est présenté à nouveau, il faut acquitter les droits de représentation.
Est-ce que je peux publier le texte ou un extrait ?
Pour toutes publications, sous toute forme que ce soit, il faut contacter l’auteur ou ses représentants.
Est-ce qu’on peut retrouver les textes en librairie ?
Les textes sont seulement disponibles sur le site de Animagination.

Luc Boulanger

Luc Boulanger auteurDétenteur d’un certificat de deuxième cycle en journalisme, c’est d’abord avec sa plume que Luc Boulanger s’est démarqué. Il a écrit une cinquantaine de pièces de théâtre qui sont diffusées dans internet et jouées partout sur la planète ; de Fermont au Kirghizistan, en passant par Singapour et Genève.

Il est cofondateur de la troupe de théâtre Animagination qui présente depuis plus de 25 ans des spectacles pour jeune public. En plus de concevoir les pièces, il est également comédien. La troupe se produit entre 50 et 100 fois par année au Québec et dans la francophonie canadienne. Animagination a eu la chance de travailler avec l’auteur Dominique Demers pour la conception et la présentation d’une pièce de théâtre mettant en vedette le personnage de Mademoiselle Charlotte.

En 1996, il a participé à la création du centre d’art La Chapelle, la salle de spectacles de son quartier dont il fut le premier coordonnateur durant trois ans. Il est resté un collaborateur actif du lieu et plusieurs de ses productions théâtrales sont présentées en primeur à La Chapelle.

Luc Boulanger a énormément travaillé comme animateur auprès des jeunes et des adultes. Il a notamment accompagné plusieurs groupes de voyageurs, visitant ainsi plus de 25 pays. Aujourd’hui, il agit davantage en tant que formateur en théâtre, en improvisation et en cinéma. Il fait partie de la liste de ressources du programme « Écrivains à l’école » subventionné par le ministère de l’Éducation. Une de ces expériences marquantes en tant que formateur est une série de trois séjours au Nunavik pour enseigner à de jeunes animateurs Inuits.

Grand amateur de cinéma, Luc réalise des films et des clips vidéo depuis qu’il a dix ans. Lors d’un voyage en Allemagne pour assister à une de ses pièces jouées en allemand, il a monté un reportage en utilisant seulement son iPhone. D’ailleurs, il est un passionné d’informatique, il connaît bien le langage HTML et explore constamment le logiciel Photoshop. Il conçoit la plupart des affiches de ses spectacles et adore la photographie de plein air. À l’occasion, il accepte des contrats de photos.

Membre de l’Union des Artistes (UDA) et président du conseil d’administration de l’Association québécoise des auteurs dramatiques (AQAD), Luc Boulanger est interpelé par les conditions socio-économiques de ses pairs. Il est ainsi un des fondateurs du Regroupement énergique des petites entreprises de théâtre (RÉPET) qui vise à valoriser le travail des artistes de théâtre qui s’autoproduisent.

En septembre 2013, Luc Boulanger a reçu une médaille de l’Assemblée nationale pour la diffusion de ses oeuvres et son implication dans son milieu.

Articles de presse

Les super-zéros

Extrait de la pièce

Les super-zéros

de Luc Boulanger

Personnages : La pièce peut être jouée par 10 ou 11 comédiens ; il est possible pour un comédien de jouer deux rôles ; ceux du garde de sécurité et du robot. La plupart des rôles sont définis au masculin, mais peuvent aussi bien être joués par des filles.

Les méchants :
Docteur Crim, le cerveau et le chef des méchants
Ses trois assistants appelés les Moignons (salopettes et casquettes) :
Bof
Glu
MOIGNON3
Ainsi que Robot Tox

Les bons :
Général Tao, le responsable de la sécurité internationale
Les quatre super-zéros :
Méloman
Câlinogirl (boy)
Super-Vision
SUPER-ZÉRO4
Ainsi que le garde de sécurité

Ce texte est protégé par les lois sur le droit d’auteur. Avant de le reproduire (le photocopier), le présenter devant public ou le publier sur papier ou de façon électronique, assurez-vous d’avoir les autorisations requises. 


Scène un : Docteur Crim et ses Moignons

Dans le repaire du Docteur Crim, on trouve une machine à l’allure métallique avec un gros entonnoir sur le dessus, des fils qui sortent de partout, des boutons et une manette.

Bof, Glu et MOIGNON3 arrivent et installent la machine du Docteur Crim.

Bof : Attention, il ne faut surtout pas l’abimer.

Glu : C’est toi qui casses toujours tout.

Bof : Non !

MOIGNON3 : Mais si.

Bof : Non !

MOIGNON3 : Tu te souviens du OBJET électronique que le Docteur avait fabriqué ?

Bof : Ah… Oui.

Glu : Tu l’as échappé et il s’est brisé en mille morceaux.

Crim qui arrive : Alors, est-ce que ma machine est prête ?

MOIGNON3 : Affirmatif Docteur !

Le Docteur Crim inspecte sa machine.

Bof : Est-ce que vous allez enfin nous dévoiler votre secret ?

Glu : Quel est votre plan ?

Crim : Nous allons pirater le réseau internet.

Les trois Moignons font « oh! » ensemble.

Crim : Cette machine est programmée pour propager un puissant virus informatique qui va se répandre dans le réseau internet et le rendre inutilisable. Ah ! Ah ! Ah ! (Rire méchant).

MOIGNON3 : Ça signifie que je ne pourrai plus jouer à JEU ÉLECTRONIQUE.

Crim : Pas tout à fait. Le réseau internet sera inutilisable pour les autres, mais pas pour nous, car nous possédons l’antivirus.

Bof : Ouf !

Crim : Nous deviendrons les seuls diffuseurs d’information de la planète. Je serai l’unique vedette de toutes les émissions de télévision et de tous les films. Ma vie sera une téléréalité suivie par la population mondiale et on m’adorera. Ah ! Ah ! Ah ! (Rire méchant).

Glu : Est-ce que je pourrai moi aussi avoir mon émission ?

Crim : Non !

Glu : Une émission de cuisine.

MOIGNON3 : Et moi une émission de TYPE D’ÉMISSION.

Bof : Une émission de TYPE D’ÉMISSION pour moi.

Glu : S’il vous plait Docteur !

Crim : Peut-être… Si vous remplissez bien la tâche que je vais vous confier.

MOIGNON3 : Oui, quelle est cette tâche ?

Bof : Nous avons bien hâte de participer à votre plan diabolique.

Crim : Pour pirater le réseau internet, il faut une quantité phénoménale d’énergie. C’est pourquoi je dois me procurer du plutonium pour alimenter ma machine. Et où trouve-t-on du plutonium ?

MOIGNON3 : À la quincaillerie.

Glu : ENDROIT

Bof : Sur Pluton !

Crim : Dans une centrale nucléaire bande d’ignorants !

MOIGNON3 : Nous aurions dû y penser.

Glu : Mais qui va accepter de nous vendre du plutonium ?

Crim : Personne. Vous devrez donc en voler directement dans une centrale.

Bof : C’est dangereux !

Crim : Voilà pourquoi je vous ai choisi mes Moignons. Parce que vous êtes courageux.

Bof, Glu et MOIGNON3 la main sur le coeur : Vous pouvez compter sur nous.

Crim : Passez par l’entrepôt, je vous ai préparé une trousse de matériel qui vous sera utile pour réussir le vol.

MOIGNON3 : Nous partons immédiatement.

Crim : Soyez discret ! Il ne faut surtout pas révéler où se trouve notre repaire.

Les trois Moignons font quelques pas, mais Glu se retourne.

Glu : Pourquoi sommes-nous méchants ?

Crim : À cause des autres. Quand j’étais enfant, j’ai souffert d’intimidation. On se moquait de moi parce que j’étais petit et timide.

Bof : Pauvre Docteur Crim.

Crim : Un jour, un grand vaurien m’a pris mon jouet préféré ; un JOUET offert par ma grand-mère et l’a gardé pour lui. J’ai beaucoup pleuré.

MOIGNON3 : Comme cela a dû être difficile.

Glu : Je vous plains.

Crim : Assez ! Nous ne sommes pas là pour remuer le passé, mais pour bouleverser l’avenir.

Bof : Ah ! Comme vous parlez bien.

Crim : Ne perdez plus de temps. Dépêchez-vous !

Les trois Moignons font quelques pas, mais Glu se retourne encore une fois.

Glu : Mais les méchants perdent toujours.

Crim : Nous serons les premiers méchants à gagner. Je serai encore meilleur que Darth Vader et NOM DE MÉCHANT. Allez ouste !

Les trois Moignons quittent sous le regard inquiet du Docteur Crim.

 

Scène deux : Général Tao et les super-zéros

Dans la forteresse des super-zéros, Câlinogirl, Super-Vision et SUPER-ZÉRO4 jouent sur leur téléphone ou leur tablette.

Méloman : Ohé tout le monde ! Il faut se grouiller un peu. C’est l’heure de l’entraînement.

Personne ne répond.

Méloman en cognant sur la tête de SUPER-ZÉRO4 : Est-ce qu’il y a quelqu’un ?

Celui-ci reste impassible.

Méloman : Allez Super-Vision, lâche un peu ton joujou et fais-moi de beaux yeux.

Câlinogirl rit.

Méloman : Enfin quelqu’un qui réagit à mes blagues.

Câlinogirl : En fait, je riais d’un commentaire sur Facebook.

Méloman : Quelle bande de INSULTE GENTILLE ! Nous sommes des super-héros, nous devrions nous préparer pour notre prochaine mission.

SUPER-ZÉRO4  : On nous surnomme plutôt les super-zéros.

Super-Vision : Notre dernière mission remonte à trois ans lorsque nous avons tenté d’éteindre un volcan en PAYS.

Câlinogirl : Nous avons échoué et provoqué un tsunami.

Méloman : Peu importe, nous réussirons la prochaine mission.

Super-Vision : Tu es trop optimiste Méloman.

Méloman : Alors, vous ne me laissez pas le choix.

SUPER-ZÉRO4 : Ah non ! Je t’en prie.

Méloman : Un peu de musique vous remontera le moral.

Il pèse sur un gros bouton qu’il porte à la hauteur du plexus solaire et une chanson entraînante se met à jouer. Les trois autres super-zéros se mettent à danser même si ça ne leur tente pas.

Câlinogirl : Arrête ça, je t’en supplie.

SUPER-ZÉRO4  : J’ai horreur de NOM DU CHANTEUR(EUSE).

Pendant qu’elle danse, Super-Vision met ses index sur ses tempes.

Super-Vision : Attention, quelqu’un a franchi les limites de notre forteresse. Il se dirige tout droit ici.

Méloman pèse sur son gros bouton pour arrêter la musique.

SUPER-ZÉRO4 : Placez-vous en formation de combat.

Les super-zéros prennent des positions plutôt comiques.

Méloman : Super-Vision, est-ce que tu captes un indice ?

Super-Vision en se plaçant les index sur les tempes : Pour l’instant, tout ce que je perçois est « cuisine asiatique ».

Câlinogirl : C’est probablement un livreur. Quelqu’un a commandé de la bouffe ?

À ce moment, le Général Tao entre en levant la main en signe de paix.

Tao : Ne craignez rien, je viens en ami.

SUPER-ZÉRO4 : Mais je vous reconnais.

Tao : Je suis le Général Tao ; responsable de la sécurité internationale.

SUPER-ZÉRO4 : On vous a vu à la télé à l’enterrement de SUPER-HÉROS CONNU.

Tao : Oui, ce fut un bien triste moment. Ces derniers temps, plusieurs super-héros ont disparu ou ont été éliminés.

Câlinogirl : Ici, personne n’a été menacé.

Méloman : Vous avez une piste ?

Tao : Nous soupçonnons un individu appelé le Docteur Crim. Nous pensons qu’il s’est débarrassé de tous les super-héros afin d’avoir le champ libre pour réaliser un plan diabolique. Et nous ignorons quel est ce plan.

Super-Vision : Docteur Crim ? Jamais entendu parler !

Tao : En fait, nous savons peu de choses à son sujet à part qu’il aime s’habiller en rouge et qu’il aspire à devenir une vedette internationale.

Câlinogirl : C’est mince.

Tao : Je vous l’accorde. Nous sommes plutôt découragés.

SUPER-ZÉRO4 : Il faut être découragés pour faire appel à nous, les super-zéros.

Tao : Vous êtes notre dernier espoir.

Méloman : Voilà enfin une occasion de nous mettre en valeur. Nous acceptons de vous aider.

SUPER-ZÉRO4 : Quoi ! Tous les autres super-héros ont échoué. On ne réussira jamais.

Méloman : Nous avons un avantage, celui d’être sous-estimés. L’effet de surprise est avec nous.

Tao : En plus, nous pouvons vous fournir un gadget spécial que nous venons d’inventer. Il s’agit d’une montre qui permet d’arrêter le temps.

Super-Vision : Intéressant.

Tao : Il suffit d’appuyer sur le bouton ici pour arrêter le temps durant une minute. Mais il faut l’utiliser au bon moment, car elle ne peut fonctionner qu’une fois.

Méloman en prenant la montre : Grâce à votre montre, aux dons de clairvoyance de Super-Vision, au rayon de SUPER-ZÉRO4 et aux merveilleux câlins de Câlinogirl, nous saurons remplir cette mission.

Tao : Est-ce que des câlins pourront vraiment être utiles ?

Câlinogirl s’approche alors de Tao pour lui faire un gros câlin.

Tao : Ah ! Comme je me sens bien.

Câlinogirl va chercher une boîte cadeau qu’elle tend au Général Tao.

Câlinogirl : Et un petit cadeau pour vous.

Tao qui ouvre la boîte : Un OBJET2 comme je les aime. C’est d’ailleurs celui qui me manquait dans ma collection.

Super-Vision : Câlinogirl sait toujours quel cadeau vous fera le plus plaisir.

Le Général Tao s’amuse avec l’objet.

Méloman : Maintenant, où peut-on trouver ce Docteur Crim ?

Tao : Nous n’avons aucune idée où se trouve son repaire. Mais tous nos informateurs sont aux aguets. Il finira bien par commettre une erreur.

Méloman : Nous serons prêts lorsque le moment sera venu. D’ici là, nous allons communiquer avec nos collègues afin de grossir les rangs des super-zéros.

Tao : Je vous préviens aussitôt que j’ai du nouveau. À bientôt !

Il quitte.

 

Scène trois : Les Moignons à la centrale

Le garde de sécurité passe pour faire sa tournée ; il regarde un peu partout avec sa torche électrique.

Garde qui parle dans un micro à son épaule : Agent NOM DE FAMILLE au rapport. Tout est calme dans la centrale ; rien à signaler.

Il repart d’un côté, les trois Moignons arrivent de l’autre. MOIGNON3 tient un contenant qui servira éventuellement à mettre le plutonium.

MOIGNON3 en chuchotant : Je crois que le chemin est libre. On peut y aller.

Glu : Attend, il faut prendre les pilules que le Docteur nous a laissées dans sa trousse.

Bof : Ah oui ! Les pilules pour devenir invisibles.

MOIGNON3 : Oups ! Je crois que je les ai oubliées.

Glu : Mais non, elles sont dans mes poches. Regarde.

Glu sort les pilules de ses poches.

MOIGNON3 : Alors, on prend la pilule rouge pour devenir invisible et la bleue pour redevenir visible.

Glu : Je pense que c’est plutôt le contraire. La bleue pour devenir invisible et…

Bof : Je croyais qu’il fallait d’abord avaler la jaune.

Glu : Mais il n’y a pas de jaune.

Bof : Dommage, moi j’adore la couleur jaune.

MOIGNON3 : Alors, on commence avec la bleue ou la rouge ?

Glu : Je ne sais plus.

Bof : Prenons les deux en même temps, ça devrait fonctionner.

MOIGNON3 un peu fort : C’est l’idée la plus idiote qu’on n’ait jamais entendu ! Soyons logique. Glu, tu prends la rouge et Bof la bleue. De cette façon, on pourra savoir.

Glu : Ça c’est intelligent !

Bof : Pourquoi c’est MOIGNON3 qui attend en dernier ?

MOIGNON3 encore un peu fort : Parce que je suis le plus intelligent de nous trois !

Garde qui pointe sa torche vers les Moignons : Ne bougez plus !

Glu remets les pilules dans ses poches.

Garde : Pas un geste. Est-ce que c’est clair ?

Bof, Glu et MOIGNON3 en levant les bras : Oui !!!

Garde dans son micro : Agent NOM DE FAMILLE signale une intrusion et demande des renforts immédiatement.

Les trois Moignons se déplacent tranquillement vers la sortie.

Garde : N’essayez pas de vous échapper petits QUALIFICATIF ; l’endroit est cerné.

Les Moignons s’immobilisent. Le garde s’approche d’eux.

Garde : Mais qui êtes-vous et d’où venez-vous ?

Bof : Nous serons muets comme des taupes !

MOIGNON3 : On dit muets comme des carpes.

Glu : Nous devons prendre soin de ne divulguer aucune information sur notre lieu de résidence.

Bof au garde : Le Docteur Crim nous a interdit de révéler que son repaire est caché sous l’un des plus grands studios d’Hollywood.

Glu : Et qu’il projette de pirater le réseau internet.

MOIGNON3 : Même sous la torture, nous ne dirons rien.

Garde : Venez avec moi. Je vais vous présenter quelqu’un qui sera « très » content de faire votre connaissance. Allez venez !

Ils quittent.

 

Scène 4 : Général Tao et les super-zéros

Les super-zéros attendent toujours dans leur forteresse.

SUPER-ZÉRO4 : J’ai tenté de rejoindre Super-Flu, mais il est grippé.

Câlinogirl : Dommage, on a toujours besoin de Super-Flu.

Super-Vision : De mon côté, j’ai parlé à Super-Stition. Elle a vu un chat noir hier et elle refuse de sortir de sa maison.

SUPER-ZÉRO4 : Ils ont tous peur d’entreprendre cette mission.

Méloman : Ils ne comprennent pas que pour réussir, il faut surmonter la peur de perdre.

Le Général Tao est de retour.

Tao : Mes amis, j’ai un indice qui pourrait nous aider à localiser le repaire du Docteur Crim. Nous avons capturé trois de ses complices alors qu’ils s’apprêtaient à voler du plutonium dans une centrale.

Super-Vision : Excellent !

Tao : Son repaire se trouve sous un studio à Hollywood.

Câlinogirl : Astucieux. Ça lui permet de passer inaperçu parmi tous les acteurs costumés.

Méloman : Comme disait Sherlock Holmes, la meilleure façon de se cacher, c’est de se mettre en évidence.

SUPER-ZÉRO4 : Est-ce que vous savez de quel studio il s’agit ?

Tao : Pas encore.

SUPER-ZÉRO4 a l’air sceptique.

Super-Vision : Avec ma Super-Vision, ce sera facile à trouver. Il suffit que je sois suffisamment proche.

Méloman : Partons à l’instant pour Hollywood.

Tao : Attendez ! Je dois aussi vous dire que les trois complices que nous avions capturés ont finalement réussi à s’échapper… Probablement grâce à des pilules d’invisibilité.

SUPER-ZÉRO4 : Donc le Docteur Crim pourra se douter qu’il est repéré. Il sera sur ses gardes.

Tao : Il y a pire encore ; ses assistants sont également parvenus à voler du plutonium dans une centrale à ENDROIT.

Méloman : Leur plan diabolique est peut-être déjà en marche. Le temps presse.

Tao : Un avion supersonique est à votre disposition.

Câlinogirl : Hollywood, nous voilà !

Ils quittent.

 

Scène 5 : Docteur Crim et les Moignons

Les Moignons sont de retour dans le repaire du Docteur Crim.

Bof : Oh là Docteur Crim !

Glu : Nous avons le plutonium !

Crim : Que s’est-il passé ? Ça ne devait prendre que quelques heures et vous avez été absents trois jours.

MOIGNON3 : On a eu quelques pépins, mais nous avons réussi à vaincre l’adversité !

Pour obtenir la fin de l’histoire, achetez ce texte

 

Tableau de la pièce de théâtre sur l'acceptation de l'échec